Direction le NoOOOooord

Mille kilomètres, les yeux rivés en direction du soleil levant jusqu'à Berlin. Et là changement de cap, on prend plein Nord, en espérant que les vents favorables seront avec nous.

Berlin déboussolant

Arrivés à Berlin, on baigne assez vite dans une ambiance street art et liberté. Mais on retrouve aussi une face importante de l'histoire de la ville avec entre autre l'histoire du mur et de la séparation du pays en deux.

La remonté fantastique

Rostock marque la fin de notre périple germanique. Trois semaines sur les routes du pays où nous avons été chaleureusement accueillis (par les moustiques aussi ;o) avec de temps en temps une plongée en pleine nature sous le soleil en camping sauvage. Aucun problème mécanique. Un vrai bonheur de rouler en vélo, tout est fait pour le cycliste, même en campagne. Mais même si l'on a déjà délesté un peu nos montures, les bestiaux restent bien chargés. Il faudra sans doute encore épurer un peu avant de pouvoir prendre sereinement de l'altitude...

Hygge

Quelques kilomètres de repos sur le ferry, et nous voici à Gedser au Danemark, histoire de voir si l'esprit "Hygge" y est bien présent. Le camping sauvage y est interdit, mais il existe plein de petits lieux, plus ou moins aménagés qui permettent de camper à la sauvage (www.udinaturen.dk) avec un minimum de confort... Génial, non ? Quelques jours à Copenhague et nous seront très vite en Suède.

Ps : L'œuvre d'un street-artiste lillois s'est glissé dans une des photos de Berlin.
Une bière fraiche offerte à notre retour au premier qui trouve...

Seconde question, juste pour le fun... Ou fait-on le plein d'eau ?

 

patrice dumas

graphic bike tour, 677 Avenue de la République, Lille, Hauts-de-France, 59800